3
Ergonomie

Travail à la chaleur

La température normale de notre corps est de 37°C. Son maintien dans des variations acceptables est une condition essentielle au fonctionnement des cellules et donc de la survie. Soumis à des environnements dont la température est variable, le corps va devoir produire (augmentation du métabolisme) ou perdre de la chaleur (rayonnement et transpiration).

Une chaleur excessive sur le lieu de travail peut être d’origine climatique (température extérieure lors des périodes estivales) ou d’origine technologique (industrie).

Selon le niveau de température et le travail effectué, le travailleur (surtout s’il n’est pas acclimaté) sera soumis à de l’inconfort et à certains risques.

Les risques éventuels et les moyens de prévention à entreprendre dans de telles situations sont détaillés dans la fiche d'information du CEDIOM.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12/04/2016
CESI

A lire aussi

Depuis le début de l’année 2011, on assiste à une recrudescence de la rougeole en Belgique et dans toute l’Europe occidentale. On s’attend...
24/03/2017
CESI
Des classes qui résonnent, un environnement bruyant et des centaines d’enfants à intéresser plusieurs heures par jour, … Comment couvrir le brouhaha...
23/03/2017
CESI
Le droit du travail est un droit en permanente évolution.Il doit s’adapter aux relations de travail auxquelles il s’applique et doit permettre de...
17/03/2017
CESI